Le sidérurgiste chinois Baosteel réduit sa production

le
0
    SHANGHAI, 12 juillet (Reuters) - Baosteel Group, le deuxième 
sidérurgiste chinois, a annoncé mardi son intention de réduire 
ses capacités de production d'acier brut de 9,2 millions de 
tonnes entre 2016 et 2018, dans le cadre de ses efforts pour 
équilibrer l'offre et la demande. 
    La réduction annoncée représente environ le quart de la 
production de Baosteel l'an dernier, qui était de 36,11 millions 
de tonnes selon des données figurant sur son site internet. 
    Dans un communiqué, Baosteel précise qu'il fermera 
définitivement certaines installations, y compris à son aciérie 
géante de Shanghai. 
    Le gouvernement chinois a pris l'engagement de fermer 
jusqu'à 150 millions de tonnes de capacités de production 
d'acier et de charbon sur les trois à cinq prochaines années et 
a prévu de débloquer 27,6 milliards de yuans (4,12 milliards de 
dollars) pour financer les fermetures de sites. 
    Vendredi, Pékin avait annoncé que les producteurs d'acier et 
de charbon contrôlés par l'Etat réduiraient leurs capacités de 
10% sur les deux prochaines années, puis de 15% d'ici 2020. 
    Les surcapacités du secteur sidérurgique chinois sont à 
l'origine de tensions commerciales avec les Etats-Unis, l'Union 
européenne, l'Inde et l'Australie. 
    En avril, un responsable gouvernemental avait chiffré les 
capacités de production du secteur à 1,13 milliard de tonnes 
d'acier brut. 
 
 (Ruby Lian and John Ruwitch, Véronique Tison pour le service 
français)) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant