Le sidérurgiste Caparo va déposer le bilan

le
0

LONDRES (Reuters) - Le sidérurgiste britannique Caparo Industries est sur le point de déposer son bilan, ce qui pourrait menacer jusqu'à 1.700 postes "dans le pire des cas", a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Si elle se confirmait, l'information confirmerait la dégradation rapide de la situation du secteur de la sidérurgie en Grande-Bretagne: Tata Steel devrait annoncer prochainement quelque 1.200 suppressions de postes selon des sources syndicales et le mois dernier, SSI a été placé en liquidation, victime de la chute des cours et de l'afflux continu d'importations en provenance de Chine.

"(Caparo) n'est pas comparable à SSI, certaines activités de l'entreprise ne sont pas affectées par les prix de l'acier, elles sont viables, elles peuvent être vendues", a précisé la source.

Un porte-parole de Caparo n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

Les informations sur les difficultés de Caparo coïncident avec l'arrivée à Londres du président chinois, Xi Jinping, pour une visite d'Etat de quatre jours. Le Premier ministre britannique, David Cameron, a annoncé qu'il évoquerait avec son hôte le sujet sensible des aides publiques au secteur chinois de l'acier.

La Chine produit environ la moitié de l'acier consommé dans le monde et ses exportations sidérurgiques ont atteint cette année comme l'an dernier des niveaux sans précédent.

Les cours de l'acier sur les marchés internationaux sont tombés à leur plus bas niveau depuis plus de dix ans en raison des surcapacités dont souffre le secteur et du ralentissement de la croissance économique mondiale.

La sidérurgie britannique n'emploie plus aujourd'hui que moins de 20.000 personnes, contre 200.000 environ dans les années 1970.

(Maytaal Angel,; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant