Le Shin Bet dit avoir déjoué un complot du Hamas

le
0

(actualisé avec réaction du Hamas, § 4) JERUSALEM, 27 novembre (Reuters) - Les services de sécurité israéliens annoncent jeudi avoir déjoué un complot du Hamas visant à commettre des attentats dans le plus grand stade de Jérusalem ainsi que dans d'autres parties de la ville et en Cisjordanie. Selon le Shin Bet, chargé de la sécurité intérieure, 30 membres du groupe à l'origine de ce complot ont été arrêtés en septembre. Plusieurs ont été formés au maniement des armes et des explosifs par des membres du mouvement islamiste établis en Jordanie et dans la bande de Gaza. D'autres membres du Hamas installés en Turquie fomentaient des attentats contre des cibles israéliennes, dont le Teddy Stadium et le tramway de Jérusalem, ajoute-t-il dans un communiqué diffusé sur fond de tensions et de violences liées au statut des lieux saints de la ville. "Nous n'avons aucune information sur ce qu'avancent les Israéliens", a réagi un porte-parole du Hamas. "Il est évident qu'Israël cherche à inventer une nouvelle histoire pour détourner l'attention du monde entier de l'intensification (de la violence) à Jérusalem." Onze Israéliens ont été tués depuis octobre. Douze Palestiniens, dont les auteurs présumés de ces agressions, ont également trouvé la mort. Jérusalem est le théâtre de heurts quotidiens depuis l'assassinat en juillet d'un adolescent palestinien en représailles à l'enlèvement et au meurtre de trois jeunes juifs en Cisjordanie. Depuis, les affrontements de cet été dans la bande de Gaza et le conflit lié à l'esplanade des Mosquées, appelé mont du Temple par la communauté juive, sont venus alimenter les tensions. (Jeffrey Heller; Jean-Philippe Lefief et Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant