Le sexe et l'argent n'excitent pas le cerveau de la même façon

le
0
Cette découverte française pourrait permettre de mieux comprendre l'addiction au jeu.

Notre cerveau ne mélange pas le sexe et l'argent. Du moins à un certain degré. Une équipe de chercheurs dirigée par Jean-Claude Dreher, du centre de neurosciences cognitives de Lyon (CNRS/université Claude Bernard-Lyon 1) vient en effet de montrer que ces plaisirs sont, en bonne partie, traités dans deux zones distinctes du cortex orbitofrontal, une région située au-dessus des yeux, dans la partie antérieure et ventrale du cerveau. Cette découverte, publiée ce mercredi dans The Journal of Neuroscience, devrait permettre de mieux comprendre certaines pathologies comme l'addiction aux jeux d'argent.

Jusqu'à présent, les neurobiologistes ne connaissaient qu'un seul circuit dit «de la récompense» ou «de l'expérience subjective du plaisir» (nourriture, sexe, argent...). Il s'agit du réseau de neurones à dopamine situé dans la partie «reptilienne» de notre cerveau, également impliqué dans la dépendance à certaines drogues comme la cocaïne.

Mais toutes les s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant