Le seul domaine où Arsenal domine Barcelone

le
0
Le seul domaine où Arsenal domine Barcelone
Le seul domaine où Arsenal domine Barcelone

Corrigés à l'aller, les joueurs d'Arsenal sont quasi éliminés avant le retour à Barcelone, après les défaites de 2006, 2010 et 2011. Seule consolation pour les fans, se dire que les joueurs qui ont porté les deux maillots ont toujours plus brillé à Londres.

  • Alexis Sánchez, Barcelone (2011-2014) et Arsenal (2014-...)


    Comme Fàbregas, il joue à Barcelone les trois années où le club n'arrive plus à gagner la Ligue des champions. Alors qu'il était un joueur qui faisait frissonner toute l'Europe à l'Udinese, la greffe ne prend pas totalement en Catalogne. On lui reproche un manque d'efficacité. Ce qui n'est absolument pas le cas à Londres où il est considéré comme une bénédiction depuis son arrivée. Très sollicité, également avec la sélection chilienne, il voit sa deuxième saison empoisonnée par de petites blessures. Mais dès qu'il est disponible, il est sûr d'être titulaire et il s'éclate. Ce qui n'était pas le cas chez les Blaugrana.

  • Thomas Vermaelen, Arsenal (2009-2014) et Barcelone (2014-...)


    Lorsqu'il arrive en provenance de l'Ajax, le défenseur central belge est perçu comme le Messie à Arsenal. Pour son premier match, les Gunners en passent six sur la pelouse d'Everton. Alors que la charnière Touré-Gallas ne pouvait plus se voir, il est peut-être le chaînon manquant. Mais après une première bonne saison, il se blesse gravement et ne revient jamais vraiment à son niveau. Coupable de grosses bévues, comme face à son pote Van Persie pour les retrouvailles à Old Trafford en 2012, il est vendu sans regret alors qu'il était presque numéro 4 dans la hiérarchie. À Barcelone, il est tout près de passer une première saison blanche, étant même un des motifs de licenciement de Zubizarreta, le directeur sportif qui l'a fait venir. Pour que l'humiliation ne soit pas totale, Barcelone évitera de le faire entrer en finale de la Ligue des champions. Ainsi, il n'est pas inscrit au palmarès des vainqueurs, et Arsenal n'encaisse pas de prime supplémentaire.








  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant