Le seuil d'exemption du taux négatif de la BNS pourrait changer - Bloomberg

le
0
    ZURICH, 27 février (Reuters) - La Banque nationale suisse 
(BNS) pourrait modifier le seuil à partir duquel les avoirs des 
banques commerciales à la banque centrale sont exonérés du taux 
négatif en vigueur, a déclaré samedi son président, Thomas 
Jordan, à Bloomberg. 
    La BNS table sur sa politique de taux négatifs et ses achats 
de devises pour affaiblir le franc suisse, qu'elle juge 
"nettement surévalué".  
    Pour l'instant, les dépôts supérieurs à 20 fois les réserves 
obligatoires d'une banque se voient appliquer un taux négatif de 
-0,75%, ce qui revient à taxer les liquidités concernées 
déposées à la banque centrale.  
    Lors de la réunion des ministres des Finances et banquiers 
centraux du G20 à Shanghai, Thomas Jordan a déclaré que la BNS 
considérait ce seuil comme susceptible d'être modifié.  
    "Pour l'instant, nous ne prévoyons aucun changement mais 
bien sûr, le seuil d'exonération est un instrument de politique 
monétaire possible", a-t-il dit selon les propos cités par 
Bloomberg. 
    "Modifier les restrictions à la politique monétaire 
constitue un mécanisme différent mais, bien sûr, c'est la 
conjonction de taux négatifs et du niveau d'exonération qui 
définit au final l'impact en termes de politique monétaire." 
    Abaisser le seuil d'exonération du taux négatif pourrait 
rendre le franc suisse moins attractif aux yeux des 
investisseurs.  
      
 
 (Joshua Franklin; Marc Angrand pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant