Le sergent Bergdahl, ex-prisonnier des taliban, entendu par les enquêteurs

le
0

SALMON, Idaho, 7 août (Reuters) - Le sergent Bowe Bergdahl, qui fut captif des taliban en Afghanistan, a répondu mercredi à toutes les questions des enquêteurs de l'armée américaine sur les circonstances de son enlèvement, a déclaré son avocat. Capturé en 2009, le soldat Bergdahl, originaire de l'Idaho, a été relâché en mai dernier en échange du transfert vers le Qatar de cinq prisonniers taliban qui étaient détenus au camp militaire de Guantanamo. Les conditions de sa libération ont provoqué une vive controverse aux Etats-Unis, où d'anciens frères d'armes de Bergdahl l'ont accusé d'avoir déserté peu avant sa capture. Selon son avocat militaire, Bowe Bergdahl a été entendu mercredi pendant huit heures. "Ce fut une journée très productive pour mon client et pour l'armée américaine. Le sergent Bergdahl a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées", a dit Eugene Fidell qui n'est pas entré dans le détail des réponses fournies par le soldat. Libéré le 31 mai, le sergent Bergdahl a bénéficié d'un programme de soutien psychologique. Il a repris du service à la mi-juillet et est affecté à des tâches administratives au Fort Sam Houston de San Antonio. L'enquête porte sur les circonstances qui ont précédé sa capture, et notamment sur le point de savoir s'il a enfreint ou non les règles en vigueur. (Laura Zuckerman; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant