Le sentiment des investisseurs s'améliore en Allemagne

le
0
L'INDICE ZEW EN ALLEMAGNE
L'INDICE ZEW EN ALLEMAGNE

FRANCFORT (Reuters) - L'indice du sentiment des investisseurs en Allemagne a rebondi plus que prévu en septembre à la faveur d'une amélioration des perspectives pour la zone euro, selon une enquête mensuelle publiée mardi, une bonne nouvelle pour la Chancelière Angela Merkel avant les élections de dimanche.

Selon l'enquête mensuelle de l'institut économique ZEW publié mardi, le sentiment des analystes et investisseurs allemands est remonté à 49,6, à son plus haut niveau depuis avril 2010, contre un 42,0 en août. Les économistes attendaient en moyenne l'indice ZEW à 46,0 pour ce mois-ci.

L'euro a touché un plus haut de 1,3370 dollar juste après l'annonce et se traite à 1,3360 dollar (+0,19%) vers 10h45 GMT.

Les analystes soulignent toutefois que la première économie de la zone euro est encore confrontée à certains vents contraires, comme l'ont montré récemment d'autres indicateurs macro-économiques - production industrielle, exportations - inférieurs aux attentes.

"L'indice ZEW est la preuve que l'économie allemande tire parti de la stabilisation de la zone euro. La bonne dynamique sur le marché boursier, avec le record atteint lundi par l'indice Dax, joue également un rôle", a noté Stefan Schilbe, analyste chez HSBC Trinkaus.

Au deuxième trimestre, la zone euro est sortie d'une récession de 18 mois avec un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 0,3%.

L'Allemagne, première économie de la zone euro, a mené le bal avec une progression de 0,7% de son PIB.

"Cette croissance allemande est l'une des principales raisons expliquant la hausse des anticipations pour le pays. L'autre est l'amélioration des perspectives en Europe, évolution qui stimule les exportations", a dit Michael Schroeder, économiste chez ZEW.

"L'économie allemande va de l'avant même si (...) les parties les plus faibles de l'économie de la zone euro jettent encore une ombre menaçante."

La composante des conditions actuelles est elle aussi ressortie en hausse plus marquée que prévu, à 30,6 contre 18,3 en août et un consensus de 20,8.

L'institut ZEW a élaboré son indice à partir d'une enquête menée auprès de 260 analystes et investisseurs entre le 2 et le 16 septembre.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant