Le Sénat vote le report de l'âge légal à 62 ans 

le
0
L'ancien premier ministre Pierre Mauroy a défendu, en vain, la retraite à 60 ans qu'il avait fait adopter en 1982. Les sénateurs, qui ont également adopté un amendement sur les handicapés, devront discuter lundi du report à 67 ans de la retraite à taux plein.

Le Sénat a largement adopté vendredi soir le relèvement de l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans par 186 voix contre 153. Les sénateurs UMP et centristes ont voté pour cette mesure clé du projet de loi sur les retraites, et leurs collègues socialistes et communistes se sont prononcés contre. Le vote conforme, par le Sénat, de cette disposition déjà adoptée par l'Assemblée lui donne un caractère définitif. Il n'est désormais plus possible de la modifier au cours de la procédure parlementaire, sauf à abandonner l'ensemble du projet de loi.

Ce vote à forte portée symbolique intervient alors qu'une nouvelle journée de grève et de manifestations se déroulera mardi. Les orateurs socialistes et communistes avaient multiplié les demandes d'explication de vote. «Si l'on vit plus longtemps, c'est parce qu'on travaille moins !», a tonné Jean Desessard (Verts, Paris). «Je répète que les 62 ans de 2018 pèseront moins lourd biologiquement que les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant