Le Sénat vote contre l'huile de palme

le
0
Le Sénat vote contre l'huile de palme
Le Sénat vote contre l'huile de palme
L'« amendement Nutella » a été voté.
Malgré les protestations des industriels et l'incompréhension de pléthore de consommateurs, l'« amendement Nutella » a été adopté avant-hier par les sénateurs. Une issue prévisible vu la composition du Palais du Luxembourg, qui bascule nettement à gauche, et la prise de position du « père Fouettard » du gouvernement, le ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac.
Ledit amendement cible les produits alimentaires élaborés à partir d'huile de palme, d'huile de palmiste et de coprah, dont la demande mondiale a substantiellement crû ces dernières années. Un phénomène qui a entraîné une accélération spectaculaire de la déforestation en Indonésie, au point de faire de ce pays l'un des principaux émetteurs de gaz à effet de serre de la planète.

Protection de l'environnement et des consommateurs
Voté par deux cent douze voix contre cent trente-trois, l'« amendement Nutella » augmente la taxe sur ces produits de 300 %. À raison d'une consommation annuelle à usage alimentaire de cent vingt-six mille tonnes, c'est-à-dire deux kilos par personne, ce relèvement génèrerait un bénéfice net d'environ quarante millions d'euros. Rappelons qu'il est également justifié par l'avis officiel de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), selon laquelle nos concitoyens consomment trop d'acides gras saturés, ce qui favorise l'obés
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant