Le Sénat veut une Agence du médicament irréprochable

le
0
INFO LE FIGARO - La mission d'information de la Haute Assemblée propose la création d'un corps d'État d'experts de la santé publique.

La mission d'information du Sénat sur le Mediator rendra public mercredi matin son rapport. Entre celui des Prs Debré et Even, celui de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) remis la semaine dernière, celui de l'Assemblée nationale, ou encore celui des Assises du médicament, il est le dernier de la série de rapports qui a vu le jour suite au scandale du Mediator. Pour calmer les esprits et éviter un nouveau drame sanitaire, le gouvernement avait voulu jouer la carte de la concertation tous azimuts. Ce document de 240 pages que Le Figaro a consulté ne vise pas nommément ceux qui ont failli durant les trente-trois ans de commercialisation de l'antidiabétique de Servier.

Il fait en revanche deux propositions chocs. La première vise à bouter les laboratoires pharmaceutiques hors de l'Agence du médicament. Objectif: ne pas «introduire le loup dans la bergerie», pour reprendre l'expression de l'un des membres de la commission sénatoriale. Une tâche qui ne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant