Le Sénat US vote le durcissement des sanctions contre Pyongyang

le
0
    WASHINGTON, 11 février (Reuters) - Le Sénat américain s'est 
prononcé à l'unanimité pour le durcissement des sanctions 
imposées à la Corée du Nord, moins d'un mois après que Pyongyang 
a procédé à un nouvel essai nucléaire. 
    La Chambre des représentants avait passé un texte similaire 
en janvier. Selon des sénateurs démocrates, le président Barack 
Obama devrait rapidement donner force de loi à la proposition du 
Congrès. 
    Les élus américains veulent ainsi faire étalage de la 
résolution de Washington non seulement à l'égard de la Corée du 
Nord mais aussi vis à vis des Nations Unies et d'autres pays, en 
particulier la Chine, le seul allié de Pyongyang. 
    "La Chine, la seule qui pourrait faire quelque chose dans ce 
dossier, bloque la possibilité de voir le Conseil de sécurité 
des Nations Unies faire quelque chose sur une base 
multilatérale", a déclaré Bob Corker, le sénateur républicain 
qui préside la commission des Affaires étrangères du Sénat. 
    "Ce serait beaucoup plus efficace si nous pouvions avoir le 
soutien de la communauté internationale", a dit pour sa part le 
sénateur démocrate Ben Cardin. 
    Un mois après avoir procédé à ce que le pays a présenté 
comme un essai de bombe H, la Corée du Nord a lancé dimanche une 
fusée à longue portée transportant un satellite d'observation. 
 ID:nL8N15O4N5  
    La communauté internationale, qui avait dénoncé à l'avance 
ce projet, estime qu'il s'agissait d'un test de missile à longue 
portée, en infraction avec les sanctions de l'Onu interdisant à 
la Corée du Nord l'usage de la technologie balistique. 
 ID:nL8N15M011  
 
 (Patricia Zengerle, avec la contribution de Roberta Rampton, 
Benoît Van Overstraeten pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant