Le Sénat se prépare à élire un président socialiste 

le
0
Jean-Pierre Bel affrontera l'UMP Gérard Larcher et la centriste Valérie Létard.

Les agents du Sénat s'affairent dans la réserve du Palais du Luxembourg. Lors de l'élection du président du Sénat, samedi après-midi, chaque sénateur devra disposer d'un fauteuil de velours rouge qui corresponde à sa corpulence. Trois tailles sont disponibles. Et les fonctionnaires du Sénat se renseignent discrètement sur la corpulence des nouveaux sénateurs élus dimanche.

Le candidat socialiste, Jean-Pierre Bel, peut espérer obtenir la majorité absolue des suffrages dès le premier tour. Si l'on s'en tient à l'arithmétique, la gauche dispose de 177 sièges sur 348, soit la majorité absolue plus deux sièges. Les sénateurs communistes ont annoncé qu'ils ne présenteraient pas de candidat au premier tour et qu'ils voteraient pour leur collègue socialiste.

Surtout, le groupe charnière de centre gauche, le Rassemblement démocratique, social et européen (RDSE), qui dans la précédente mandature réunissait une majorité de divers gauche et une poignée de sénateu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant