Le Sénat s'attaque aux dérives sectaires

le
2
Une commission d'enquête du Sénat sur les dérives thérapeutiques et les dérives sectaires énumère 41 propositions.

Après la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) qui, l'an passé, dénonçait l'explosion des dérives sectaires dans le domaine de la santé, le Sénat s'empare à son tour du sujet. Dans son rapport rendu public ce mercredi, une commission d'enquête sur les dérives thérapeutiques et les dérives sectaires énumère 41 propositions. Toutes ont pour but de barrer la route aux nombreux dangers possibles.

Pour le rapporteur, le sénateur du Cantal (RDSE) Jacques Mézard, l'un d'eux est préoccupant. Il s'agit de l'usage en vogue et sans réel contrôle de pratiques non conventionnelles en milieu hospitalier. Des méthodes d'hypnose, de méditation qui font ainsi leur entrée devraient subir, selon lui, un double contrôle. Par le biais d'un système d'accréditation, le profil du praticien devrait être vérifié....



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2110926 le jeudi 11 avr 2013 à 16:32

    La LGTB en fait partie avec la proposition de Gestation pour autrui ?

  • mlaure13 le jeudi 11 avr 2013 à 11:38

    Le Sénat s'attaque aux dérives sectaires: IL ferait bien de commencer par tous les "caudillos" des partis politiques !...ne doit-on pas commencer par balayer devant sa porte ???...