Le Sénat prié de hâter l'examen du texte

le
0
La commission des affaires sociales du Sénat a résolu d'examiner en priorité les deux articles principaux du projet de loi

Le gouvernement prie les sénateurs d'accélérer. Alors qu'une nouvelle journée de grève et de manifestations contre la réforme des retraites se déroulera le 12 octobre, la commission des affaires sociales du Sénat a résolu d'examiner en priorité, à partir de jeudi soir, les deux articles principaux du projet de loi, qui relèvent l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans et le droit à une pension sans décote de 65 à 67 ans. La décision a été entérinée jeudi à 16h30 lors de la reprise de la séance. «C'est un débat que nous avons depuis deux jours, alors autant l'avoir réellement», s'est alors félicité Éric Woerth, ministre du Travail. Les sénateurs socialistes et communistes, qui livrent une guérilla de retardement depuis le début des débats, ont vivement protesté contre la décision de la majorité sénatoriale. La gauche accuse le gouvernement de vouloir à tout prix faire adopter les dispositions clés de la réforme des retraites av

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant