Le Sénat italien vote le projet sur les unions homosexuelles

le
0
    ROME, 25 février (Reuters) - Le Sénat italien a approuvé 
jeudi le projet de loi, fortement édulcoré, sur les unions 
civiles homosexuelles et hétérosexuelles, sur lequel Matteo 
Renzi avait engagé la responsabilité de son gouvernement. 
    Le texte, voté à la chambre haute par 173 voix contre 71, 
doit maintenant être transmis à la Chambre des députés. 
    L'Italie est le seul grand pays occidental à ne pas avoir 
encore reconnu le droit à une certaine forme d'union pour les 
homosexuels, qui sont toujours privés de protection juridique 
notamment dans le domaine des successions. 
    Le gouvernement a dû renoncer aux dispositions autorisant 
l'adoption d'enfants par deux personnes de même sexe. Cette 
mesure était la plus critiquée, y compris au sein du Parti 
démocrate, la formation de Matteo Renzi.   
    Autre concession à la droite et aux membres catholiques de 
la coalition gouvernementale, le projet de loi modifié supprime 
également la référence à l'obligation de fidélité, de façon à 
éviter que l'union civile ne ressemble par trop au mariage 
traditionnel. 
    Le texte prévoit de donner aux couples qui s'engagent dans 
une union civile le droit de porter le nom du conjoint et de 
percevoir sa pension de retraite résiduelle. 
 
 (Crispian Balmer, Danielle Rouquié et Guy Kerivel pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant