Le Sénat italien valide une union gay sans enfants ni fidélité

le
2

Le Sénat italien a adopté jeudi, en votant la confiance au gouvernement, une version de la loi sur les unions gays qui n'évoque plus ni les enfants ni le devoir de fidélité, au grand dam des associations homosexuelles.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lm123457 le vendredi 26 fév 2016 à 11:14

    Lisez Alexis Escudéro (le contenu de son livre est lisible sur le site de PMO). Il explique que la dernière trouvaille du capitalisme est de trouver de nouvelles perspectives de croissance. Ici, c'est rendre le ventre des femmes productif. La Grossesse Programmée pour un Abandon (GPA), défendue par la gauche (et combattue par la droite) est donc le dernier avatar du Capitalisme dans ce qu'il réduit le plus les humains. Que la Gôche le défende ...

  • lm123457 le vendredi 26 fév 2016 à 11:10

    Une union, pourquoi pas ? Cela dit ne pas mettre la fidélité, je trouve que ca crains. Mais les LGTBTQZ en veulent toujours plus : ils veulent une loi comme celle de Taubira et des socialistes : qui les autorise légalement à mentir à un enfant sur sa filiation. Ils veulent que deux hommes puissent dire "nous sommes tes pères et tu n'as pas de mère .. pas de mère ... Et si ils étaient dans la haine de l'altérité qui leur fait préférer le même ?