Le Sénat haïtien veut annuler des permis miniers

le
0

Commodesk - La commission des travaux publics du Sénat haïtien veut annuler les contrats miniers délivrés en novembre 2012 à des entreprises étrangères. Le 22 janvier, le directeur du Bureau des Mines a tenté de justifier la signature de ces contrats, lors d'une conférence relayée par la presse locale, sans succès.

La Somine, entreprise canadienne et VSC Mining, compagnie américaine, avaient obtenu des permis miniers le 21 novembre 2012 pour exploiter du cuivre et de l'or au nord du pays. Les travaux de construction ont déjà démarré, mais la commission va demander au gouvernement de suspendre les contrats signés, en attendant une analyse détaillée de leurs contenus.

Les sénateurs estiment que ces permis sont illégaux et inconstitutionnels dans la mesure où le Parlement ne les a pas approuvés. En plus des trois permis miniers accordés par le Bureau des Mines, 15 permis d'exploration avaient été délivrés pour lesquels le Parlement n'a pas non plus donné son approbation.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant