Le Sénat échoue à annuler le veto de Barack Obama sur Keystone XL

le
0

WASHINGTON (Reuters) - Le Sénat des Etats-Unis n'a pas été en mesure mercredi d'annuler le veto opposé la semaine dernière par le président Barack Obama à la loi qui autorisait la construction de l'oléoduc Keystone XL, un projet controversé censé relier les gisements canadiens de sables bitumineux aux raffineries de Louisiane.

Soixante-deux sénateurs ont voté pour l'annulation quand il en aurait fallu au moins 67, soit la majorité qualifiée des deux tiers. Cet échec signifie que la Chambre des représentants ne pourra pas mener sa propre procédure d'annulation du veto présidentiel.

Obama s'oppose au projet car il veut que son administration achève d'abord l'examen de son impact, notamment sur l'emploi et l'environnement, afin de déterminer si Keystone XL est conforme aux intérêts des Etats-Unis.

Le projet d'oléoduc, que porte depuis six ans la compagnie canadienne TransCanada, vise à transporter 830.000 barils de pétrole par jour du Canada au Nebraska, afin de permettre leur acheminement jusqu'aux raffineries bordant le golfe du Mexique.

(Susan Cornwell; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux