Le Sénat crée la tarification à la minute dans les parkings

le
0
stoyanvassev/shutterstock.com
stoyanvassev/shutterstock.com

(AFP) - Le Sénat a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi un amendement créant la tarification à la minute dans les parkings, une mesure réclamée par l'UFC-Que Choisir.

Cet amendement, déposé par Philippe Dallier (UMP) et cosigné par une cinquantaine de ses collègues de l'opposition, a été voté à l'unanimité, avec le feu vert du gouvernement.

Dénonçant les modes de tarification des parkings de stationnement et surtout le fait que, dans la majorité des cas, tout heure entamée est due, l'association de consommateurs avait demandé la mise en place d'une tarification à la minute, appelant le gouvernement à intégrer cette mesure dans le projet de loi Consommation, actuellement examiné au Sénat.

Selon le vote du Sénat, la tarification à la minute entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2016. Initialement, l'amendement de M. Dallier imposait la tarification à la minute à partir du 1er janvier 2015, mais le ministre délégué à la consommation Benoît Hamon a souligné qu'il fallait laisser le temps de renégocier les contrats de délégation de service public passés le plus souvent par les collectivités territoriales et les sociétés gestionnaires.

"Je trouve étonnant que le gouvernement veuille faire encore gagner du temps aux professionnels avec la date de 2016", a déclaré à l'AFP Alain Bazet, le président de l'UFC-Que Choisir. "Les nouvelles équipes municipales seront opérationnelles à partir de mars 2014, et il n'y a aucune raison de faire lanterner les automobilistes jusqu'en 2016", a-t-il ajouté, espérant que c'est la mouture initiale de l'amendement qui sera adoptée définitivement.

jlp/mad/jag

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant