Le Sénat argentin valide la nationalisation de YPF

le
0

L'achat de 51% des parts de YPF, filiale du pétrolier espagnol Repsol, a été votée ce jeudi 26 avril par le Sénat d'Argentine. Le texte a recueilli 63 voix pour et trois contre, pour quatre abstentions, a rapporté la presse locale.

La mesure annoncée le 16 avril par la présidente du pays, Cristina Fernandez de Kirchner, étant soutenue par la majorité et le principal parti d'opposition, sa ratification définitive par la Chambre des députés début mai devrait être une formalité.

La loi prévoit le rachat de 26% des parts de YPF par le gouvernement fédéral et de 25% par les provinces productrices du pays.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant