Le Sénat, antichambre du nouvel exécutif

le
0
Cinq collaborateurs de François Hollande travaillaient auparavant avec Jean-Pierre Bel.

L'Élysée va certainement montrer beaucoup de considération envers le Sénat au cours du quinquennat. Non seulement parce que le président de la Haute Assemblée, le socialiste Jean-Pierre Bel, est un fidèle de François Hollande. Mais aussi parce que cinq des collaborateurs du nouveau chef de l'État travaillaient auparavant au cabinet du président du Sénat, entré en fonctions en septembre 2011.

Ainsi le secrétaire général de l'Élysée, le préfet Pierre-René Lemas, est-il l'ancien directeur de cabinet de Jean-Pierre Bel. Le chef de cabinet du président, le sous-préfet Pierre Besnard, exerçait les mêmes fonctions au Sénat. Le nouveau conseiller du président de la République chargé des relations avec le Parlement, Bernard Rullier, est un administrateur des services de la Haute Assemblée. Ancien secrétaire général du groupe socialiste au Sénat, il était, jusqu'à l'élection de François Hollande, directeur adjoint du cabinet de Jean-Pierre Bel. Autres tran

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant