Le Sénat américain s'interroge sur la sécurité des ambassades

le
0
Le comité des affaires étrangères du Sénat américain a auditionné jeudi deux des adjoints de Hillary Clinton sur les circonstances de l'assaut terroriste de Benghazi.

Correspondante à Washington

Comment continuer d'avoir une diplomatie active et pleinement engagée tout en assurant la sécurité des personnels diplomatiques américains œuvrant en zone de danger? En l'absence de Hillary Clinton, clouée chez elle depuis lundi dernier par un virus qui l'a terrassée provisoirement, l'honorable assemblée du comité des affaires étrangères du Sénat américain s'est longuement interrogée sur cette question, en auditionnant ce jeudi deux des adjoints de la secrétaire d'État, William Burns et Thomas Nides, sur les circonstances de l'assaut terroriste de Benghazi, qui avait coûté la vie à l'ambassadeur Chris Stevens et trois autres de ses collaborateurs le 11 septembre.

«La gestion du risque ne doit pas devenir l'évitement du risque», a résumé le pr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant