Le Sénat américain abroge le tabou gay dans l'armée

le
0
Alors que les espoirs des opposants à la loi «don't ask don't tell», qui obligeait les soldats homosexuels à taire leur préférence sexuelle, s'amenuisaient, le Sénat a fini par céder samedi soir.

C'était une des promesses de campagne de Barack Obama. Après de nombreux atermoiements, le Sénat américain a fini par adopter samedi un projet de loi abrogeant le texte controversé de 1993 interdisant aux soldats américains d'afficher leur homosexualité. Celui-ci va désormais pouvoir être promulgué dans les prochains jours par le président.

Les élus ont adopté le texte par 65 voix contre 31. Au total, huit élus républicains ont voté pour la mesure, malgré la forte opposition de la majorité des sénateurs de leur camp. Ce vote final intervient après un premier vote procédural dans la matinée, qui avait ouvert la voie à l'abolition de la loi dite «Don't ask, don't tell» (Ne rien demander, ne rien dire) qui oblige les gays et lesbiennes de l'armée à taire leur orientation sexuelle sous peine d'être renvoyés.

Egalement attaquée sur le front judiciaire pour son caractère discriminatoire, la loi a conduit depuis sa mise en place au renvoi de l'armée de quelque

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant