Le Sénat adopte le stationnement gratuit et illimité pour les handicapés

le
1
Le Sénat adopte le stationnement gratuit et illimité pour les handicapés
Le Sénat adopte le stationnement gratuit et illimité pour les handicapés

Le stationnement gratuit et sans limitation de durée, sur n'importe quelle place. C'est le texte de loi qu'a voté le Sénat jeudi, en faveur des personnes handicapées. S'il est adopté aussi par l'Assemblée nationale, le texte pourra être appliqué. L'auteur de la proposition de loi, Didier Guillaume (PS), a dit vouloir s'«assurer que tout citoyen, quel qu'il soit, handicapé ou non, puisse se déplacer et se garer en toute autonomie». Les sénateurs ont voté à l'unanimité le texte soutenu par le gouvernement, seule l'UMP s'abstenant.

«Pourquoi imposer la gratuité dans des parkings urbains dont les aménagements sont adaptés aux personnes handicapées?», a demandé Catherine Deroche (UMP). «Le coût serait inévitablement répercuté sur les autres usagers». Elle a regretté que ce texte vienne alors que doit s'ouvrir un grand débat sur la politique du handicap.

Dans un premier temps, il devait être permis aux titulaires de la carte européenne de stationnement de bénéficier d'un accès gratuit et sans limitation de durée seulement aux places qui leur sont réservées. Mais la commission des Affaires sociales du Sénat a, par amendement, étendu, pour les titulaires de cette carte, le principe de gratuité et de non-limitation de durée à toutes les places, réservées ou non.

Quelques limites pour éviter les voitures ventouses

Les sénateurs ont fixé plusieurs limites. Pour éviter le problème des voitures «tampons», il sera possible de fixer une durée maximale de stationnement d'au moins 12 heures. Ils ont adopté un amendement centriste qui prévoit de laisser aux autorités compétentes la possibilité d'appliquer, dans les parcs de stationnement avec bornes d'entrée et de sortie accessibles par les personnes handicapées, soit le tarif de droit commun, soit un tarif spécifique. Pour les parkings gérés en délégation de service public, la nouvelle règle ne s'appliquera qu'à partir du renouvellement des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le jeudi 12 déc 2013 à 17:30

    Vues le nombre de fausses cartes nos amis vikings et Wladimir vont bien en profiter ; jetez un oeil aux Mercdes coupé Audi sport etc. garées avec une belle carte de handicapés sur ces places à Paris pour comprendre (comment fait on pour s'installer dasn une audi TT en étant handicapé physique ?) Moi, à mon âge j'ai dû mal à m'y instlaller...