Le selfie, un dernier été et puis s'en va ?

le
0
Le célèbre cliché pris lors de la cérémonie des Oscars par la présentatrice Ellen DeGeneres.
Le célèbre cliché pris lors de la cérémonie des Oscars par la présentatrice Ellen DeGeneres.

Très populaire toutes générations confondues, le selfie ne serait pourtant plus en odeur de sainteté. Trop narcissique, l'autoportrait téléphoné serait désormais sur le point d'être délaissé, comme le remarque Pamela Rutledge, directrice du Centre de recherche en psychologie des médias dans sa dernière analyse du phénomène."Combien de temps va durer la fascination ?" s'interroge-t-elle. Et d'expliquer qu'une fois le seuil de popularité du selfie atteint, les personnes "cool" qui font la tendance se tournent vers une autre tendance, à la recherche du "frisson de la nouveauté". Un virage vers une autre mode qui serait déjà pris avec la montée en puissance sur les réseaux sociaux du "relfie", qui ne cesse de faire de plus en plus d'émules.Le selfie est mort, vive le relfie !Contraction des mots "selfie" et "relationship", le relfie met en scène deux personnes au moins, engagées dans une relation. Amoureux, fratrie, animaux et maîtres, le relfie se démarque de l'image égocentrique de son grand frère, le selfie. Une rupture avec sa propre plasticité bien plus bénéfique pour son épanouissement personnel et ses relations avec son entourage, estime Gary W. Lewandowski Junior, professeur au département de psychologie de l'Université de Monmouth."Avec un relfie, vous soulignez votre connexion avec d'autres personnes d'une manière qui met votre relation et votre potentiel relationnel au centre de l'image (...) Considérant que le selfie peut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant