Le segment high yield a surperformé dans les émergents en mai, selon Muzinich & Co

le
0

(AOF) - Les obligations d'entreprises des marchés émergents ont généré une légère performance positive au cours du mois de mai, portées par la surperformance du segment high yield par rapport aux émissions Investment grade, selon le dernier Corporate Credit Market Snapshot de Muzinich & Co. Les niveaux de spread sont dans l'ensemble restés inchangés et les performances ont ainsi été essentiellement alimentées par les coupons. L'Asie et l'Europe, deux régions plus défensives, ont surperformé, tandis que les pays dépendant du secteur des métaux/mines ont sous-performé.

Les flux d'investissement sont redevenus négatifs au cours de la période, compte tenu de l'impact de la vigueur du dollar sur l'appétit des investisseurs pour les actifs émergents.

En revanche, l'offre est ressortie en hausse suite aux fortes émissions de dette par les émirats d'Abu Dhabi et du Qatar. Selon plusieurs analystes, l'Arabie saoudite pourrait être la prochaine à émettre sur le marché.

Concernant l'environnement politique, la destitution de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, a été validée par le Sénat. Elle a ainsi été démise de ses fonctions et remplacée par le vice-président Michel Temer. Nous anticipons une nouvelle vague d'instabilité au Venezuela, où l'opposition travaille sur un projet de référendum visant à révoquer le président Nicolas Maduro de ses fonctions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant