Le secteur pétrolier US ne croit pas au rebond rapide des cours-étude

le , mis à jour à 18:07
0

NEW YORK, 13 mai (Reuters) - Près de la moitié des dirigeants de compagnies pétrolières et gazières américaines prévoient que le cours du baril de Brent LCOc1 restera inférieur à 60 dollars jusqu'à la fin de l'année et un tiers d'entre eux s'attendent à ce que les prix restent volatils en 2016, montre une étude publiée mercredi par KPMG. Sur près de 200 hauts responsables du secteur interrogés par le cabinet de conseil, 45% ont dit s'attendre à ce que le cours moyen du Brent évolue entre 50 et 59 dollars cette année. Le Brent s'est traité en moyenne à 57,69 dollars le baril cette année et cotait plus de 67 dollars mercredi selon les données Reuters. Les pronostics exprimés dans l'étude tranchent nettement avec ceux de l'an dernier, lorsque 94% des dirigeants du secteur prévoyaient un baril à 100 dollars ou plus. Pour l'Agence internationale de l'énergie (AIE), le marché pétrolier mondial est aujourd'hui en voie de saturation car l'Opep maintient sa production non loin de ses records historiques dans le but de gagner des parts de marché. ID:nL5N0Y42RQ Dans l'étude publiée mercredi, 24% des responsables interrogés disent tabler sur un cours situé entre 60 et 69 dollars le baril cette année. Ils sont 53% à dire prévoir une stabilisation d'ici la fin de cette année mais 35% s'attendent à voir persister d'importantes fluctuations des prix en 2016. Ces perspectives n'empêchent pas plus de la moitié des dirigeants interrogés à prévoir d'augmenter les capitaux alloués aux acquisitions et au développement des activités de leur entreprise sur les deux ans à venir, précise l'étude. (Edward McAllister; Marc Angrand pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant