Le secteur minier ne communique pas assez sur les enjeux ESG

le
0
(NEWSManagers.com) - Les groupes miniers, pourtant confrontés à des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance importants du fait de leurs activités d' extraction des matières premières, communiquent peu sur le développement durable, conclut une étude de Novethic et be-linked, portant sur 23 entreprises du secteur représentant un chiffre d' affaires de plus de 386 milliards d' euros.

Ainsi, plus de la moitié d' entre elles n' a pas pris d' engagements volontaires concernant les problématiques du secteur. Seules dix sociétés sur 23 ont adhéré à l' ITIE, initiative qui incite les entreprises signataires à publier les montants des richesses qu' elles tirent de l' extraction et les Etats signataires à communiquer le montant des sommes perçues. Six entreprises sur 23 ont une politique publique de respect des droits des populations autochtones. Enfin, à peine un quart des groupes étudiés se sont engagés à respecter les Principes Volontaires sur la sécurité et les droits humains qui visent à limiter les abus commis par des sociétés de sécurité et des armés nationales employées par les entreprises minières pour sécuriser les sites d' exploitations.

Au rang des rares bonnes pratiques, l' étude note que neuf entreprises du panel ont noué des partenariats collaboratifs avec des ONG. Mais d' une manière générale, leurs relations sont plutôt conflictuelles.

" Les grands groupes miniers sont régulièrement mis en cause, au plan local et international, par de nombreuses organisations qui dénoncent dégâts environnementaux, captations de richesses et manquements aux droits des populations locales" , soulignent les auteurs de l' étude. La pression exercée par les ONG pourrait à terme peser sur leurs résultats financiers. La " force de frappe médiatique" qu' elles représentent est également susceptible de nuire à la réputation des entreprises mais peut aussi présenter un risque opérationnel pour elles, comme le blocage d' un site. A cela s' ajoutent les risques juridiques et financiers que constituent les procès intentés aux entreprises.

" A l' heure où les sociétés minières affichent des performances économiques exceptionnelles nous avons voulu sensibiliser les investisseurs responsables sur les risques de ce secteur" , a commenté Anne-Catherine Husson-Traore, directrice générale de Novethic.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant