Le secteur financier paiera 8 milliards d'euros d'impôts en plus cette année

le
0
La pression fiscale sur les banques, compagnies d'assurances et autres mutuelles s'est fortement accrue ces dernières années.

La finance n'est pas un secteur comme les autres, et ses impôts s'en ressentent. Le Conseil des prélèvements obligatoires a consacré un rapport de 215 pages à faire l'inventaire des taxes et contributions spécifiques qui pèsent sur le secteur en France. Conclusion: la pression fiscale sur les banques, compagnies d'assurances et autres mutuelles s'est fortement accrue ces dernières années. Les prélèvements spécifiques au secteur, votés depuis 2010, représentent une charge de 3,4 milliards d'euros pour 2011, 5,7 milliards pour 2012, 7,9 milliards pour 2013, 7,2 milliards pour 2014 et 7,3 milliards pour 2015.

De 4,9% en 2010 - la finance a alors payé un total de 40,2 milliards de prélèvements -, «la part des entreprises du secteur financier dans l'ensemble des prélèvements obligatoires devrait représenter 5,3% en 2013, soit une hauss...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant