Le secteur du jeu vidéo en France dynamisé par les nouvelles consoles

le
0
Le secteur du jeu vidéo en France dynamisé par les nouvelles consoles
Le secteur du jeu vidéo en France dynamisé par les nouvelles consoles

Le secteur du jeu vidéo a retrouvé des couleurs en France en 2014, à la faveur des succès de la console Playstation 4 de Sony et des productions de l'éditeur Nintendo.Deuxième industrie culturelle derrière le livre, ce secteur (jeux, consoles et accessoires) a généré un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros l'an passé, en hausse de 3%, selon le Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs (Sell), qui en regroupe les acteurs."Le jeu vidéo est la seule industrie culturelle en croissance et la dynamique reste positive", s'est félicité auprès de l'AFP Hugues Ouvrard, directeur de la division Xbox de Microsoft France.Du côté des productions, les plus populaires ont été la simulation de football "Fifa 15" d'Electronic Arts (1,3 million de ventes) et le dernier volet de "Call of Duty" d'Activision (910.000).Globalement, c'est Nintendo qui reste toutefois le premier vendeur de titres en France avec près de 4,5 millions d'unités grâce à des succès comme "Pokemon" (447.136 ventes) et "Tomodachi Life" (près de 400.000).Le groupe japonais a aussi réussi une percée dans le domaine des accessoires grâce à ses figurines Amiibo, à l'effigie de ses principales mascottes dont le plombier Mario: il a atteint son objectif de 200.000 ventes en trois semaines.Le secteur se veut, en outre, optimiste pour 2015 puisque, selon l'institut GfK, son chiffre d'affaires devrait encore augmenter, cette fois de 4%.L'industrie profite actuellement de l'engouement des consommateurs pour la huitième génération de machines, qui comprend les 3DS et WiiU de Nintendo, la Xbox One de Microsoft ainsi que les Playstation 4 et PSVita de Sony.Fin 2014, 5,9 millions de ces consoles se trouvaient dans les foyers français, où la moyenne d'âge des joueurs se situe désormais à 35 ans. - Pas de blockbuster - "La transition vers la génération 8 est réussie, nous ne nous attendions pas à une pénétration de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant