Le secteur du family office veut sortir de sa réserve

le
0
(NEWSManagers.com) - Très discret par construction, le secteur du family office souhaite davantage communiquer et promouvoir le métier. " La reconnaissance du métier est notre premier objectif. Nous souhaitons également nous organiser pour développer une éthique professionnelle" , a souligné le 24 janvier à l'occasion d'un point de presse Jean-Marie Paluel Marmont, président depuis juin dernier de l'Association Française du Family Office (AFFO).

Pour accompagner ses membres, environ une centaine dont la moitié sont des mono et multi-family offices, l'autre moitié des professionnels partenaires des family offices, l'association organise régulièrement des matinées thématiques, par exemple récemment " L'Afrique : de nouveaux horizons pour l'investissement ?" L'association a aussi mis en place des commissions dédiées. Il en existe actuellement quatre, la philanthropie, l'éducation et la formation, la gouvernance familiale et enfin l'allocation d'actifs.

Après avoir publié l'an dernier un livre blanc sur la philanthropie, l'association envisage de proposer deux guides en 2013, l'un sur la gouvernance familiale au premier semestre, l'autre sur l'éducation et la formation au second semestre.

Conséquence de tous ces travaux, l'AFFO devrait s'imposer peu à peu comme " la référence naturelle dans le monde du family office" et " pourrait à l'avenir devenir l'interlocuteur privilégié des autorités de place" .
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant