Le secteur des télécoms souffre de la triple peine

le
0
Depuis une décennie, Bruxelles favorise la baisse des prix pour le consommateur, une volonté qui a directement affecté les marges des opérateurs.

Le constat est amer. l'Europe est une terre bénie pour les consommateurs et pour les géants américains de l'Internet. Mais c'est une terre ingrate pour les opérateurs télécoms. Pendant des années, ces derniers ont tenté d'alerter la Commission européenne et leurs gouvernements nationaux sur les dangers de la triple peine: la baisse des prix, la hausse de la concurrence et l'explosion du trafic Internet. Premièrement, Bruxelles a suivi depuis dix ans une politique visant exclusivement à favoriser la baisse des prix pour le consommateur. Ainsi, elle a mené une politique de baisse des prix des appels émis depuis l'étranger (roaming) et des prix des terminaisons d'appel. Cette politique a directement affecté les marges des opérateurs.

Deuxièmement, Bruxelles a retoqué toutes les opérations de concentration des acte...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant