Le secteur agricole en première ligne du plan ministériel de gestion de l'eau

le
0
(Commodesk) Sécuriser l'accès des agriculteurs à l'eau, tout en réduisant leur consommation : le plan quinquennal sur la gestion de l'eau a été dévoilé la semaine dernière par les ministères de l'Ecologie et de l'Agriculture. D'un montant total de plus de 100 millions d'euros, il avait été annoncé en juin dernier par Nicolas Sarkozy, alors qu'il rendait visite à un éleveur touché par la sécheresse, en Charente. Le premier volet concerne la création de retenues d'eau : 40 millions de m3 sur cinq ans. Des modifications législatives et réglementaires interviendront au premier trimestre 2012. L'Union européenne et plusieurs agences de l'eau apporteront de leur côté des aides financières de, respectivement, 15 et 75 millions d'euros. Certaines associations écologistes n'avaient pas manqué de contester ces nouveaux bassins, qu'ils interprètent comme un encouragement à l'agriculture d'irrigation. Le second volet vise à économiser l'eau, grâce à l'implantation de cultures qui en consomment moins (sur 14.000 hectares). Le soja serait, par exemple, préféré au maïs pour la production de protéines végétales. Des aides européennes et nationales de 27 millions d'euros seront également mobilisées. Enfin, des actions seront menées pour améliorer les systèmes d'irrigation et la recherche, soutenue en vue d'une diversification des cultures.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant