Le secrétaire général de l'Otan dans l'ouest de l'Ukraine

le
0

LVIV, Ukraine, 21 septembre (Reuters) - Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, en visite lundi en Ukraine, a exigé que la Russie retire ses armes lourdes de l'est du pays, où le Kremlin est accusé d'appuyer les groupes séparatistes. Moscou affirme pour sa part n'avoir envoyé ni armes ni soldats en Ukraine, où les violences se sont calmées ces dernière semaines. La visite de deux jours de Stoltenberg est la première d'un secrétaire général de l'Alliance atlantique en Ukraine. "Les armes lourdes sont toujours là (...) pour appuyer les séparatistes", a déclaré l'ancien Premier ministre norvégien aux journalistes avant le début d'un exercice commun de défense civile près de la ville de Lviv, dans l'ouest de l'Ukraine. Le président ukrainien Petro Porochenko a dit espérer que cet exercice, centré sur les opérations de déminage, la lutte contre les incendies de forêt et les accidents industriels, ouvre la voie à une plus étroite coopération entre son pays et l'Otan. L'Ukraine espère intégrer à terme les structures de l'Alliance atlantique, ce qui inquiète Moscou. (Robin Emmott avec Richard Balmforth à Kiev et Alastair Macdonald à Bruxelles; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant