Le secrétaire d'Etat américain en visite à Bagdad

le
0
    BAGDAD, 8 avril (Reuters) - Le secrétaire d'Etat américain 
John Kerry s'est rendu vendredi en Irak dans le cadre d'une 
visite inopinée pour exprimer son soutien au Premier ministre 
Haïdar al Abadi, confronté à une crise politique et économique 
en pleine reconquête des territoires aux mains de l'Etat 
islamique. 
    Le chef du gouvernement, qui a procédé la semaine dernière à 
un remaniement ministériel pour lutter contre la corruption, 
souhaite s'entourer d'experts indépendants, mais se heurte à la 
résistance de milieux politiques soucieux de préserver leurs 
intérêts et leur influence.  
    A Washington, on craint que la crise ne nuise à l'offensive 
contre l'EI, dont la prochaine étape passe par Mossoul, la 
grande ville du Nord, tombée en juin 2014 aux mains du 
mouvement.    
    "Le secrétaire va réaffimer notre franc soutien au 
gouvernement irakien qui fait face à des défis sécuritaires, 
économiques et politiques", dit John Kirby, porte-parole du 
département d'Etat, dans un communiqué.  
    Selon un membre de l'administration américaine interrogé 
avant le départ de John Kerry, le diplomate a l'intention 
d'inviter ses interlocuteur irakiens "à ne pas perdre de vue la 
nécessité de rester focalisé sur la lutte contre l'Etat 
islamique".  
    L'offensive de Mossoul a été reportée dans l'attente de 
renforts, a annoncé mercredi le responsable des opérations.   
 
 (Arshad Mohammed, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant