Le secrétaire américain à la Défense en mer de Chine méridionale

le
0

A BORD DU PORTE-AVIONS THEODORE ROOSEVELT, 5 novembre (Reuters) - L e secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, s'est rendu jeudi sur le porte-avions Theodore Roosevelt qui croise en mer de Chine méridionale et a imputé à Pékin la responsabilité des tensions dans ce secteur, suscitées par les revendications territoriales de la République populaire. Le destroyer américain Lassen s'est approché la semaine dernière à moins de 12 milles d'atolls de l'archipel des Spratleys autrefois submergés que les autorités chinoises ont surélevés artificiellement pour se les approprier, ce qui a donné lieu à des protestations. Pékin avait averti le mois dernier qu'aucun navire étranger ne serait autorisé à le faire. La zone de 12 milles nautiques délimite les eaux territoriales quand la souveraineté est reconnue, or Washington considère que le secteur en question appartient aux eaux internationales. "Ma présence ici, à bord du Theodore Roosevelt en mer de Chine méridionale, est symbolique et montre l'effet stabilisateur de la présence que les Etats-Unis entretiennent depuis des décennies dans cette région du monde", a déclaré Ashton Carter, qui était accompagné du ministre malaisien de la Défense. "Si cette présence est tellement remarquée aujourd'hui, c'est à cause des tensions (...) dues essentiellement au contentieux territorial en mer de Chine méridionale et à l'activité de la Chine au cours de l'année écoulée", a-t-il poursuivi. Le Theodore Roosevelt se trouve entre 150 et 200 milles nautiques au sud des Spratleys et 70 milles au nord de la Malaisie. Pékin revendique la souveraineté de la quasi totalité de la mer de Chine méridionale, où la Malaisie, le Vietnam, Bruneï et les Philippines ont également des prétentions. (Yeganeh Torbati, Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant