Le Secours populaire commence la distribution de viande de cheval

le
0
Depuis fin mai, les organisations caritatives sont autorisées à donner les produits contenant de la viande de cheval écartés par les distributeurs. Les bénéficiaires du Secours populaire du Nord n'ont pas hésité à en prendre.

C'était la question logistique née du scandale de la viande de cheval, utilisée dans les plats estampillés «bœuf»: que faire des marchandises saisies? Plutôt que de prôner une destruction systématique des lots, le gouvernement avait surpris en proposant que les produits soient redistribués aux associations caritatives. Fin mai en toute discrétion, la Direction générale de l'alimentation (DGAL) a donné son autorisation aux organisations après ré-étiquetage des produits. Le premier à avoir saisi l'opportunité a été le Secours populaire, ont révélé RTL et le Journal du Dimanche. Dans sa section du Nord, il a déjà distribué plus de dix tonnes de conserves venant de Leclerc et attend 500 palettes de William Saurin.

«Il ne reste p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant