Le scrutin européen face à l'indifférence et l'euroscepticisme

le
2
LE SCRUTIN EUROPÉEN FACE À L'INDIFFÉRENCE ET L'EUROSCEPTICISME
LE SCRUTIN EUROPÉEN FACE À L'INDIFFÉRENCE ET L'EUROSCEPTICISME

BRUXELLES (Reuters) - Quelque 380 millions d'électeurs de l'Union européenne sont appelés aux urnes d'ici à dimanche pour désigner pour cinq ans leurs 751 représentants au Parlement de Strasbourg lors d'un scrutin qui devrait être une nouvelle fois marqué par l'indifférence et la montée de l'euroscepticisme.

Les premières estimations au niveau européen seront publiées dimanche soir aux alentours de 22h00 (20h00 GMT). Les résultats complets seront disponibles une heure plus tard et donneront une cartographie précise des forces en présence au sein du bloc où les anti-Européens pourraient gagner du terrain face aux formations traditionnelles.

Dans trois pays de l'UE, le scrutin a déjà eu lieu. La Grande-Bretagne et les Pays-Bas ont ouvert le bal jeudi, l'Irlande a voté vendredi.

Le vote se poursuit ce samedi en République tchèque, où les opérations ont débuté vendredi, ainsi qu'en Lettonie, à Malte et en Slovaquie.

Dans les 21 autres Etats, dont la France, l'Allemagne et l'Italie, le vote aura lieu dimanche.

Depuis l'adhésion de la Croatie en juillet 2013, le Parlement européen se compose de 766 membres, mais ce nombre est ramené à 751 à l'occasion des élections de 2014.

Depuis 1979, la moyenne européenne de la participation est passée de 61,99%, 60n71% en France, à une époque où l'UE comptait neuf Etats membres, à 43% en 2009 (40,63% en France) avec une Union à vingt-sept Etats membres.

(Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jfvl le samedi 24 mai 2014 à 14:03

    Comment pourrait-il en être autrement quand on doit choisir entre des listes de bras cassés inconnus qui ne représente qu'eux et qui sont choisis par des appareils politiques déconnectés des préoccupations des citoyens. La participation ne peut-être équivalente qu'à des élections de délégués syndicaux qui ne représentent plus rien.

  • M1961G le samedi 24 mai 2014 à 12:44

    l'abstention à un sens car ma voix n'est méritée par aucun partie . la gauche est nulle , la droite s'enfonce et le fn n'a pas d'idée .