Le "scoop" Closer met la sécurité du président en question

le
24
La sécurité du président est-elle suffisamment assurée ?
La sécurité du président est-elle suffisamment assurée ?

Des photographes ont commencé à suivre Julie Gayet peu après les déclarations de Stéphane Guillon sur Canal+ indiquant que François Hollande s'était rendu sur le tournage du film Les âmes de papier, dont l'actrice et lui-même tiennent les rôles principaux. Selon nos informations, Valérie Trierweiler ignorait que son compagnon se rendait sur les plateaux de tournage, elle l'a appris à cette occasion. Toujours selon nos informations, une première tentative pour surprendre François Hollande avec Julie Gayet avait échoué en avril dernier. Mais, en décembre, en découvrant l'appartement que loue l'artiste près du palais de l'Élysée, également voisin de Rouge International, la maison de production de Julie Gayet, les paparazzis ont décidé de planquer. C'est ainsi qu'ils aperçoivent Michel, le brigadier-chef du Groupe de sécurité du président de la République (GSPR), entrer dans le hall de l'immeuble en repérage. Les processus mis en place pour assurer la protection du président de la République obéissent à des règles précises et strictes, notamment avec l'envoi d'un précurseur chargé de visiter les lieux où le "PR" se rendra. En l'occurrence, Michel semble jouer tous les rôles. Non seulement il repère les lieux, mais il transporte également le président.Le président se fait livrer des viennoiseriesUne fois l'immeuble inspecté, sommairement, le policier de la protection rapprochée ressort, lance un rapide coup d'oeil...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • slivo le dimanche 12 jan 2014 à 14:08

    A quoi sert de mettre en immersion un sous marin nucléaire et son équipage pendant 2 mois ou plus si pendant cela le chef de la dissuasion nucléaire court la gueuse en scooter dans les rues de Paris ?

  • 11246605 le dimanche 12 jan 2014 à 10:34

    Effectivement, on comprend pourquoi son équipe tourne en rond. Il a d'autres chats à fouetter. Dieudonné et les histoires de Q cachent une nouvelle augmentation d'impôt (complémentaires santé d'entreprise).

  • jsrlak1 le dimanche 12 jan 2014 à 10:25

    En fait de courbes, François Hollande en avait bel et bien en tête, mais ce n'était ni celle du chômage, ni celle du commerce extérieur ou encore celle de la dette publique.

  • jsrlak1 le dimanche 12 jan 2014 à 10:16

    Peut-être que l'Elysée est la résidence de Madame de Trierweiller

  • jsrlak1 le dimanche 12 jan 2014 à 10:15

    Ce n'est pas closer qui m'est en danger sa sécurité; c'est ce nul qui se ballade la nuit à la recherche d'une aventure; Président normal, il pourrait la faire venir à l'Elysée.

  • mucius le samedi 11 jan 2014 à 16:53

    Ne serait-ce pas Ségo qui a mis notre Mister Nobody sur ce coup-là? Hein Valérie?

  • mucius le samedi 11 jan 2014 à 16:52

    Michel, le brigadier-CHEF du Groupe de sécurité du président de la République (GSPR), celui qui approvisionne Hollande en pu.tes? Et c'est nous qui le payons ce magnifique fonctionnaire de la Gendarmerie. Un travail très noble que le sien!

  • M7093115 le samedi 11 jan 2014 à 16:19

    Société de prod "rouge international"de la belle, rue du Faubourg Saint Honoré, de l' extrème gauche hyper caviar; les loyers sont peut-être réglés par les fonds secrets ?

  • fgino le samedi 11 jan 2014 à 16:03

    je me suis toujours demandé ce qu'il savait faire ?? maintenant je sais !! conduire incognito une mobylette dans Paris, la nuit, par tous les temps !! quel homme !!

  • fgino le samedi 11 jan 2014 à 15:59

    le dernier honnête à gauche : Pierre Béregovoy !!