Le schmilblick Dmytro Chygrynskiy

le
0
Le schmilblick Dmytro Chygrynskiy
Le schmilblick Dmytro Chygrynskiy

Seul Ukrainien à avoir jamais porté le maillot du FC Barcelone, Dmytro Chygrynskiy est surtout synonyme de "gros raté" en catalan. Un passage à vide chez les Blaugrana après un début de carrière tonitruant, dont le défenseur semble ne s'être jamais vraiment remis.

31 août 2009 au Camp Nou. Devant un parterre clairsemé de journalistes et de supporters, un grand gaillard aux cheveux longs tapent quelques jongles, puis pose devant les photographes. Il porte le numéro 21, au-dessus duquel s'affiche un patronyme avec beaucoup trop de "y". Chygrynskiy ? C'est quy, luy ? Un défenseur en provenance du Shakhtar Donetsk, dernière recrue estivale de Pep Guardiola et accessoirement le premier Ukrainien à jouer pour les Blaugrana. Une signature qui, même si elle fut menée dans les dernières heures du mercato, ne ressemble en rien à un choix précipité ou par défaut. En 2009, le système Guardiola au Barça vient d'atteindre son paroxysme : victoire en Ligue des champions face à Manchester United, une Liga remportée avec neuf points d'avance sur le Real Madrid et une Coupe du Roi où les Barcelonais ont atomisé l'Athletic Bilbao 4-1. Mais son arrière-garde avance dans l'âge avec un Carles Puyol qui vient de fêter ses 31 ans et un Rafa Márquez fraîchement trentenaire. Si Guardiola a bien débuté la rénovation de sa défense en rapatriant l'année précédente Gerard Piqué, il poursuit donc en recrutant Dmytro Chygrynskiy pour la somme faramineuse de 25 millions d'euros. Un joueur altier malgré un gabarit de déménageur (1,90m pour 85kg), qui porte la chaussette aux chevilles, bon dans la relance et capable de se projeter en avant. Surtout, à 22 ans seulement, le défenseur central ukrainien est considéré comme l'un des plus grands espoirs européens à son poste.
Capitaine à 20 ans, champion d'Europe à 22
C'est que trois ans plus tôt, Chygrynskiy épate déjà la galerie. Pas forcément au Shakhtar Donetsk où il se fait les dents dans l'effectif pro depuis ses 17 ans. Non, le terrain de jeu préféré du défenseur qui vient tout juste d'être diplômé en arts anciens, c'est la sélection nationale. Avec les U21 ukrainiens, il atteint la finale de l'Euro au Portugal et finit dans l'équipe type du tournoi. En conséquence, Oleg Blokhine lui offre une place dans le groupe ukrainien qui finira quart-de-finaliste au Mondial allemand. Proposition qu'il ne peut honorer en raison d'une blessure contractée à l'Euro. Dès la saison 2006-2007, Chygrynskiy devient un pilier de l'équipe entraînée par Mircea Lucescu, au point que ce dernier lui confiera le brassard de capitaine en finale de Coupe d'Ukraine face au Dynamo Kiev, en l'absence de Matuzalem.

L'année suivante, Donetsk...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant