Le «Schindler» italien était en réalité un collaborateur nazi

le
0
Le «Schindler» italien était en réalité un collaborateur nazi
Le «Schindler» italien était en réalité un collaborateur nazi

Pendant des années, le nom de Giovanni Palatucci était associé à celui d'un homme protecteur, ayant protégé des milliers de juifs entre 1940 et 1944. Mais ce policier italien honoré dans le monde entier, dont l'histoire retenait qu'il avait sauvé quelque 5.000 Juifs dans sa ville de Fiume entre 1940 et 1944, était en réalité un collaborateur nazi, a-t-on appris jeudi auprès du Centre Primo Levi de New York.

Parfois surnommé le «Schindler» italien, mort à Dachau en février 1945 à l'âge de 36 ans, Giovanni Palatucci, avait été honoré du titre de «Juste parmi les nations» par le Mémorial de Yad Vashem à Jérusalem en 1990, et déclaré «martyr» par le pape Jean Paul II, une étape vers la béatification. Mais une étude menée par une douzaine de spécialistes ayant revu près de 700 documents vient de faire voler en éclat ce portrait héroïque.

Son nom retiré du site internet du musée de l'Holocauste de New York

Et le musée de l'Holocauste à Washington a annoncé qu'il l'avait retiré de son site internet, et allait également le retirer d'une exposition en cours, après avoir reçu ces nouvelles informations du Centre Primo Levi de New York. Dans un courrier envoyé le 7 juin, le Centre souligne notamment que «Giovanni Palatucci n'a jamais été chef de la police de Fiume. Il n'y avait pas 5.000 juifs à Fiume en 1943, la région en fait en comptait à peine plus de 500, dont 80% ont fini à Auschwitz», écrit dans ce courrier Natalia Indrimi, la directrice du Centre.

«Palatucci n'a pas non plus envoyé des centaines de Juifs à Campagna, pour qu'ils soient protégés par son oncle» qui en était l'évêque. Seulement 40 Juifs ont été internés à Campagna, et ce n'était pas dû à un ordre de Palatucci», souligne-t-elle.

«Il a été clé dans l'application de la législation raciale »

Le courrier dénonce aussi l'idée selon laquelle le policier aurait détruit des documents concernant des Juifs de Fiume, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant