Le scénario de la prise d'otages des deux Français au Niger se précise

le
0
Deux jours après la fin tragique de l'opération de libération des deux Français enlevés par des membres d'Aqmi vendredi soir, le déroulé des événements se dessine peu à peu.

Vendredi soir : Les deux Français sont enlevés entre 22 heures et 22 heures 30 par quatre hommes armés alors qu'ils dînent au restaurant à Niamey, la capitale du Niger. Deux individus armés et enrubannés du commando ont fait irruption dans le Toulousain, un bar apprécié des expatriés, et ont contraint les deux hommes à les suivre, a raconté un membre de l'établissement. Les Français sont alors embarqués de force dans un 4x4 immatriculé au Bénin dans lequel deux autres hommes armés les attendaient. «Les Français tentaient de résister, mais finalement ils (les ravisseurs) les ont poussés dans la voiture et ont démarré vite, vite», a témoigné un autre employé. Aucune revendication n'est énoncée, mais le ministre français de la Défense, Alain Juppé, a confirmé lundi depuis Niamey avoir eu confirmation de l'implication d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) dans ce rapt.

Dans la nuit de vendredi à samedi : Les ravisseurs prennent la direction du nord po

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant