Le scénario alternatif de la Premier League

le
0
Le scénario alternatif de la Premier League
Le scénario alternatif de la Premier League

Le meilleur championnat du monde s'est peut-être joué le soir de la 23e journée lors du choc Chelsea-City (1-1). Mais si Fernandinho avait cadré sa tête à la 56e minute, le Bayern aurait gagné la LDC et Newcastle serait en Championship. Si, si. La preuve.

Incapables de se départager en Premier League cette saison, Chelsea et Manchester City n'ont pas offert deux affrontements dignes de ce nom cette saison. Et pourtant, les deux équipes auraient pu à chaque fois emporter le magot. Réinventons un peu le choc de la 23e journée en imaginant un instant que Fernandinho ait offert la victoire aux siens à Stamford Bridge. Il en a eu l'occasion en plus. Sur une tête puis une frappe de loin, mais avait dû s'incliner face aux interminables bras de Thibaut Courtois. Sans les grandes paluches du Belge, les Citizens seraient revenus à deux points de leurs hôtes, et ça aurait tout changé.

Chelsea s'écroule


Fin janvier, le boxing day est déjà bien loin, mais pas la bonne forme de Tottenham. Quelques semaines après leur victoire éclatante face aux Blues (5-3), les Spurs se sont replacés dans le haut du tableau et parlent ouvertement d'une place en Champions League tant ils sont proches de la 3e place. La défaite de Chelsea a boosté tout ses concurrents : Southampton, Man U et Arsenal l'ont emporté, il y a huit points entre le prmier et le cinquième. Ce 31 janvier, c'est aussi le dernier jour officiel du mercato d'hiver, et ça on connaît bien à Chelsea. Frustré par la défaite des siens, Mourinho donne sa liste des courses à Abramovitch et voit Austin, Koke et Eto'o (re)débarquer à Stamford Bridge. Malheureusement pour José, la sauce ne prend pas tout de suite, et malgré un but de son vieil homme camerounais – qui suit sur un pénalty raté d'Hazard – les Blues se font secouer le coco par un Aston Villa qui n'avait plus marqué depuis 540 minutes. Le réveil est complètement fou : Benteke claque un doublé de la tête sur corner, mais les Blues sont sauvés en fin de match par Ivanovic. Chelsea tergiverse, et de l'autre côté, City ne fait qu'une bouchée de Hull City grâce notamment à son nouveau transfuge de Moenchengladbach, Max Kruse. Les hommes de Pellegrini prennent la tête.

Une relève progressive de Man U


Revenu à sept points de Chelsea, Manchester United navigue bien depuis quelques semaines avec en tête de gondole un Falcao retrouvé. Triple buteur à West Ham, il pousse ensuite le cuire de la main pour offrir une victoire difficile contre Burnley (2-1) la semaine suivante. À Old Trafford, le rêve devient réalité : "We believe" balance ainsi le responsable communication sur Twitter…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant