Le scénario alternatif de la Ligue 1 : le but refusé d'Ocampos

le
0

Comme le démontrait si bien Ashton Kutcher, un simple battement d'aile peut avoir des repercussions sur un ensemble d'évènements. En Ligue 1, c'est pareil. Et un ballon d'Ocampos qui franchit ou non la ligne de but, ça change tout.

Le compte rendu du match

Il reste dix minutes à jouer. Sur un corner de Payet, André Ayew s'élève plus haut que tout le monde, comme il a l'habitude de le faire. Anthony Lopes justifie son statut de meilleur gardien du championnat en bondissant sur le cuir. Mais Ocampos a bien suivi pour tacler le ballon. Marseille croit tenir sa victoire. Mais l'arbitre annule le but pour la mauvaise raison. Oui, grâce aux caméras de Canal+, on peut voir que le ballon est rentré dans le but de Lopes. Petit bémol, les crampons d'Ocampos, eux, sont entrés dans le torse du portier lyonnais. La décision de trop pour les joueurs phocéens qui perdent leurs nerfs. Dans les minutes qui suivent, Morel se fait expulser, et Mandanda doit sortir une grosse parade pour éviter le chaos. Avec le recul, les semaines passées à se chamailler sur Turpin entre Jean-Michel Aulas et les supporters marseillais, l'histoire ne pouvait s'écrire autrement, et on parlera sûrement de tournant.

Les conséquences de l'effet papillon :

  • Marseille se serait replacé dans la course au titre avec 56 pts. Soit le même total que le PSG, et à un point de Lyon.

  • Nabil Fekir aurait dévissé dans le couloir des vestiaires : "Arbitre, bâtard de ta race !" Trois matchs de suspension pour lui.

  • Jean-Michel Aulas aurait écrit 18 tweets dont un ravageur : "Turp1 de ta mèr, l'OL a jms lé 1er. #hatersgonnahate"

  • L'OM n'aurait pas eu à aspirer le venin. Une idée à la con de toute façon.

  • Nice aurait subi la loi de Lyonnais en manque de points. D'où un passage dans la zone de relégation.

  • Sur sa lancée, Marseille aurait repris la tête du championnat en battant le PSG, 2-0. Buts de Lemina et Morel.

  • Edinson Cavani, pointé du doigt pour les occasions manquées au Vélodrome, aurait annoncé son intention de quitter le PSG dès la fin de la saison.

  • Du coup, l'Uruguyaen aurait été écarté du groupe par Laurent Blanc jusqu'à la fin de la saison.

  • Pendant ce temps face à la Ligue, Jean-Michel aurait négocié la suspension de Fekir. Un seul match pour dix Kia offertes au comité de discipline.

















  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant