Le scandale VW commence à se faire ressentir en Europe-consultant

le
1

PARIS, 5 novembre (Reuters) - Les premiers effets négatifs du scandale des tests d'émissions faussés de Volkswagen VOWG_p.DE sur les ventes se sont fait sentir en octobre en Europe occidentale, dont la croissance générale a ralenti à 2,7%, a déclaré jeudi le consultant LMC Automotive. Les immmatriculations ont augmenté en Europe occidentale au nombre de 1,06 million contre 1,03 million en octobre 2014, sur la base des données nationales et sur des estimations de marchés compilées par LMC Automotive. L'Association des constructeurs européens d'automobiles (Acea) a fait état le mois dernier d'une croissance de 9,8% en septembre du marché automobile européen, celui-ci étant entendu comme regroupant l'Union européenne et l'Association européenne de libre échange. ID:nL8N12F4JA Les ventes du groupe VW ont baissé de 2,7% dans les cinq plus grands marchés, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie et Espagne, alors que globalement les immatriculations ont augmenté de 2% dans ces mêmes marchés, a poursuivi LMC Automotive. "Il y a à l'évidence les signes d'un impact", dit Emiliano Lewis, analyste de LMC Automotive. Les répercussions du scandale révélé le 18 septembre seront plus nettes sur les immatriculations de novembre en raison du décalage entre les commandes et les livraisons. Les chiffres d'octobre donnent un volume annuel de ventes CVS de 13,05 millions de véhicules, en baisse de 2% sur les 13,31 millions de septembre. Cela reste supérieur de près d'un million de véhicules au total de 2014. (Laurence Frost; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Bertrand Boucey)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M78543 le jeudi 5 nov 2015 à 12:39

    sans compter les livraisons non conformes à la commande QUI seraient refusées