Le scandale des travailleurs détachés dans les abattoirs allemands

le
0
Des milliers de travailleurs d'Europe de l'Est travaillent, pour de faibles salaires, dans les industries de la viande outre-Rhin. Grâce à ce dumping social, qui devrait prendre fin avec l'instauration du salaire minimum, l'Allemagne a gagné des parts de marché en Europe.

Le scandale des abattoirs allemands a longtemps échappé aux regards. Pourtant des milliers de travailleurs étrangers venus de l'Europe de l'Est (Roumanie, Hongrie ou Bulgarie notamment) y sont employés dans des conditions déplorables. Grâce à des «contrats de prestation» signés avec des entreprises installées en dehors de l'Allemagne, les grands groupes de l'industrie de la viande, comme Tonnies, Vion, Westfleisch ou Danish Crown, font appel depuis des années à des ouvriers étrangers pour des salaires dérisoires, profitant de la législation européenne. Leurs conditions de vie dans des logements inadaptés sont, elles aussi, déplorables.

Les syndicats manquent d'information. Ces travaill...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant