Le scandale des transports en ambulance aux frais de la Sécu

le
0
Les factures adressées à l'Assurance-maladie pour les dépenses de transport se sont montées à 3,5 milliards d'euros en 2010.

Un député socialiste, ancien médecin, raconte souvent l'histoire de ce patient valide convoyé par taxi entre Toulouse et Nice, aux frais de la Sécu. Prix de la course? 1000 euros. «Une monstruosité du système», selon lui, qu'il faut absolument corriger. La Cour des comptes ne pense pas autre chose sur le recours aux ambulances, taxis et autres «véhicules sanitaires légers» (VSL). Et pour cause: les factures adressées à l'Assurance-maladie se sont montées à 3,5 milliards d'euros en 2010. Soit la moitié des remboursements des consultations des médecins généralistes.

Le vieillissement de la population explique une partie de ces dépenses, reconnaît la Cour. Mais il serait possible, avec un peu de rigueur, d'économiser 440 millions sans mettre en péril l'accès aux soins. L'Assurance-maladie devrait ainsi s'attaquer à l'offre pléthorique du secteur.

Dans plus des deux tiers des départements, le plafond de véhicules fixé par les autorités n'est pas respecté

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant