Le scandale des appartements touche le PS

le
0
La députée socialiste des Deux-Sèvres et porte-parole de François Hollande, Delphine Batho, refuse de quitter un appartement de la Ville de Paris au loyer bon marché.

Quelques années après Jean-Pierre Chevènement sur une affaire d'appartement loué à un prix trop bas, c'est une députée socialiste qui est épinglée pour ses conditions de logement. La parlementaire PS Delphine Batho, locataire depuis 2001 d'un appartement de 108m2 dans le XIXe arrondissement de Paris, loue son logement seulement 1524 euros, selon Le Monde. L'entourage du maire de Paris, qui déclare que «depuis l'arrivée aux affaires de l'actuelle majorité municipale, aucun logement n'a été attribué à un élu», a été désavoué par Bertrand Delanoë lui-même. Lundi 19 mars, en marge du Conseil de Paris, le maire socialiste a tenu à ce que soient appliquées à sa majorité ses propres décisions, qu'il avait prise notamment à l'encontre de Jean-Pierre Chevènement en novembre 2011.

L'ancien ministre, sénateur du Territoire de Belfort et président du MRC, avait été blâmé par la mairie de Paris pour son occupation depuis 1983 d'un appartement de 120m2 dans le V

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant