Le scandale de la viande de cheval prend de l'ampleur

le
1
Le pôle santé publique du tribunal de grande instance (TGI) de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour tromperie. Des perquisitions ont également eu lieu dans un abattoir anglais et une usine du Pays de Galles.

Après Findus, Picard. La marque a confirmé ce mardi la présence de viande de cheval dans ses lasagnes surgelées et son chili con carne. Des analyses qui viennent confirmer l'existence d'une fraude d'ampleur, mais qui ne surprennent pas le président des industries agroalimentaires (ANIA) Jean-René Buisson: les deux marques ont été ravitaillées par le même fabricant, Comigel, lui-même livré par le fournisseur Spanghero. «Spanghero ayant livré Comigel, toutes les entreprises livrées par ce dernier sont susceptibles d'être concernées», estime-t-il.

Enquête préliminaire pour tromperie

Picard a aussitôt décidé de suspendre la commercialisation des produits «au b½uf» fabriqués par Comigel, tout en assurant que ces autres produits ne so...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 13 fév 2013 à 10:32

    JPi - Il y aurait un vrai scandale si cette viande était mauvaise. Sinon, ce n'est qu'un écart de marché et à corriger. Où en est la pondération des journaleux ? Egale à celle des polis tiques quand ils parlent des déficits . Un scandale ?